La création d’un motif pour le textile

La création d’un dessin est une alchimie propre à chaque créatif textile ou graphique. Difficile donc d’entrer dans sa tête et d’en percer les mystères, en revanche, celui-ci peut travailler sur papier puis scanner ensuite son œuvre ou créer directement sur ordinateur. Dans tous les cas, il devra prendre en compte le sens de lecture de sa création et la destination de celle-ci.

 

Création sur papier ou assistée sur ordinateur

Pour créer un motif textile, le designer textile ou l’illustrateur peut réaliser librement son dessin sur papier ou directement par ordinateur.

Il peut s’agir d’une demande spécifique d’un client ou de l’élaboration d’une nouvelle collection pensée par le designer au sein d’un bureau de style par exemple. Pour cela, il s’inspirera des tendances actuelles et à venir.

Toutes les techniques pour réaliser le dessin sont libres et propres à chaque dessinateur. En optant pour une réalisation manuelle (crayon, gouache, encre, à l’aide de papier découpé ou de matériaux de différentes textures, etc. ). Pour transformer le dessin en motif textile, il devra être scanné pour ensuite être réduit en nombre de couleurs et nettoyé.

 

carnet de dessin textile_Textile Addictcarnet de dessins avec esquisses de motifs textiles du dessinateur lyonnais Jean-François Bony, entre 1802 et 1816 ©MTMAD

 

Le designer textile peut également choisir de tracer le dessin directement à l’ordinateur, en utilisant un logiciel textile ou un logiciel de dessin.

Grâce à ces outils, le créatif peut dessiner directement son dessin destiné au tissage à l’ordinateur de façon libre en utilisant un logiciel spécifique à la création textile, comme ceux de la suite NedGraghics, Pointcarré ou Ava CAD/CAM ou un logiciel de graphisme comme ceux de la suite Adobe Photoshop ou Illustrator.

 

mise au rapport_Textile Addictcréation d’un motif textile sur le logiciel AVA CAD/CAM

 

L’usage de l’ordinateur à cette étape de création peut accélérer et faciliter plusieurs opérations. L’informatique offre en effet de multiples outils très utiles pour réaliser le dessin puis le travail de répétitionle nettoyage du motif, la recherche de couleurs, etc, qui sont les étapes suivants la création du dessin.

A lire : Les logiciels pour la création de motifs textiles

 

 

Quel sens de lecture et format choisir ?

Pendant la conception de son motif, le designer doit penser son dessin en fonction du support pour lequel il est destiné, ce qui va déterminer son sens de lecture.

Les dessins et les motifs d’un produit textile peuvent être lus et appréciés dans une, deux ou toutes les directions. Une œuvre picturale et murale, par exemple, ne peut être appréciée que dans une seule direction, soit à la verticale. Le dessin et les motifs d’un tapis, par exemple, sont généralement lus dans deux ou quatre directions. Ceux d’un métrage destiné à l’habillement ou destinés à la production de tissus coupés et utilisés dans le sens du biais, comme c’est le cas pour la fabrication des cravates par exemple, peuvent être quant à eux lus dans toutes les directions, le motif n’aura donc pas de sens de lecture ce qui permet au tissu d’être appliqué sur un support dans n’importe quel sens, sans perturber sa compréhension. Cela fonctionne très bien avec les motifs géométriques par exemple qui peuvent être tournés aisément. Il est donc important de tenir compte de ces exigences au moment de la conception du motif.

 

sens de lecture motif textile_Textile Addictt-shirt ©Orchestra : petit motif avec un sens de lecture vertical // fauteuil ©La Redoute Intérieurs : grand motif sans sens de lecture // papier peint ©Saint Maclou : grand motif avec un sens de lecture vertical

 

Le format du dessin est déterminé par sa destination. Un motif destiné au recouvrement d’une chaise ou d’un fauteuil, par exemple, doit convenir à cet usage et sera plus grand qu’un motif destiné à la mode vestimentaire enfantine par exemple, l’idéal étant d’imaginer le dessin sur le vêtement ou l’objet de destination, avant de décider du format définitif des motifs.

A lire : La mise au rapport d’un motif Jacquard ou La mise au rapport d’un motif imprimé

 

 

Application du dessin sur le textile

Lorsque le designer textile a imaginé et mis au point son dessin, il s’agit désormais de le travailler en vue de le transposer sur un textile. Pour cela, 4 méthodes principales s’offrent à lui : le motif est appliqué sur l’étoffe par impression, ou bien le motif est tissé (motif Jacquard), ou encore le motif est tricoté (motif Jacquard maille), enfin le motif peut être modelé. Suivant la technique de fabrication choisie, le designer effectuera un travail de répétition et de nettoyage du motif, fera une recherche de couleurs, et mettra au point des simulations du motif sur textile ou objet avant de lancer la production.

A lire : Du dessin au textile : Comment représenter un motif sur une étoffe ?

 

tissage-impression-tricotage-modelage_Textile-Addictexemple d’un motif avec une forme géométrique, réalisé en tissage, par impression, en tricotage ou par modelage

 

 

Designer textile ou graphique, une profession où l’imagination doit être sans limite, mais où les contraintes techniques sont à considérer. Et ce sont de ces contraintes que naissent sans aucun doute les motifs les plus intéressants et visuellement les plus aboutis !

 

Partager ceci

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur google
Partager sur email

articles connexes

ut risus risus. ut Curabitur commodo nunc ut Aenean libero et, tristique