L’impression numérique

impression digitale

 

L’impression numérique est un procédé d’impression textile dans lequel on distingue deux techniques : l’impression digitale (le jet d’encre) et le transfert numérique (la sublimation).

Les couleurs sont imprimées en quadrichromie (CMJN : Cyan-Magenta-Jaune-Noir) et la gamme des couleurs est quasi illimitée, comme dans l’impression papier. C’est une impression en tons continus contrairement à l’impression sérigraphique (impression aux cadres plats ou aux cadres rotatifs) dans laquelle les couleurs s’appliquent sous forme d’aplats.

Avec une définition d’image excellente, l’impression numérique est idéale pour imprimer des photos, des motifs composés de beaucoup de couleurs, de dégradés ou d’effets (exp: effet d’aquarelle), des grands motifs.

Cette technique n’impose pas un nombre de couleurs défini et évite donc l’étape de séparation des couleurs. Elle ne nécessite pas non plus obligatoirement une mise au rapport du motif qui peut très bien être placé (une image sans répétition). Le numérique permet une impression diversifiée à souhait.

 

impression numerique textileaddict

 

Plus facile à mettre en place (pas de gravure préalable des cylindres ou des cadres plats), le numérique permet aux industriels du textile d’être plus flexibles et d’obtenir des délais de fabrication plus courts. Idéal pour les petites séries de tissus jusqu’à 100 000 mètres, la production s’adaptent à des volumes plus petits que ceux pratiqués par les techniques d’impression industrielles traditionnelles qui imposent une quantité minimum (impression aux cadres plats ou aux cadres rotatifs). C’est une méthode également très utilisée pour l’échantillonnage des collections de tissus imprimés et pour l’impression de drapeaux et bannières.

Ne rejetant pas de colorants, elle présente l’autre avantage d’être moins polluante qu’une impression rotative.

Toutefois, l’inconvénient de l’impression numérique reste le coût élevé du matériel d’impression et des encres, ce qui ne permet pas de produire en masse.

 

 

Résumé de l’impression numérique d’un motif :

  • création du motif / maquette
  • mise au raccord (optionnel)
  • préparation des encres
  • impression digitale
  • traitement du tissu : apprêts mécaniques et/ou apprêts chimiques

 

etapes impression textile motif textileaddict

 

 

L’impression digitale / Le jet d’encre

L’impression digitale est un procédé à jet d’encre qui s’applique directement sur le support textile préalablement traité. Le tissu est enduit en surface d’une préparation qui permettra aux encres d’adhérer plus facilement.

Le rouleau de tissu à imprimer est disposé à l’arrière de la machine d’impression.

Le tissu est ensuite déroulé sur un tapis autocollant pour être bien maintenu pendant l’impression. Distorsion du tissu et formation de plis sont ainsi évités.

 

impression digitale_textileaddict©Grain de couleur

 

Pendant la phase d’impression, les encres sont propulsées par des buses et déposées sous forme de gouttes sur le tissu, à la façon d’une imprimante papier. Le motif s’imprime ligne par ligne et le tissu avance à l’aide du tapis au rythme de l’impression.

Le tissu imprimé est ensuite vaporisé à plus de 100°C. Puis il est lavé entre 80 et 90°C pour éliminer l’excédent d’encres et le prétraitement du tissu avant d’être séché.

 

 

L’impression transfert / La sublimation

L’impression transfert (ou l’impression par transfert), qui est le principe de la décalcomanie, consiste à transposer sur une matière textile une image imprimée au préalable sur un papier transfert.

Le procédé par transfert est le suivant :

L’image est d’abord imprimée numériquement avec des colorants dispersés sur un support intermédiaire, généralement constitué d’un papier spécial appelé papier transfert.

Ensuite un calandrage à chaud est effectué : le papier et le tissu sont mis en contact lors de leur passage entre 2 rouleaux de pression chauffés (la calandre) à une température élevée (entre 170 et 210°C), créant ainsi le transfert du motif sur le tissu. Sous l’influence de la chaleur, le colorant se sublime*, se diffuse dans la fibre du support textile et se fixe automatiquement.

 

impression par tansfert_textileaddictprincipe de l’impression par transfert

 

Cette technique est appliquée sur des fibres synthétiques tel que le polyester, le polyamide et certaines fibres acryliques, en utilisant des colorants dispersés choisis selon le type spécifique de fibre. Les tissus contenant jusqu’à 30% de fibres naturelles tolèrent cette impression.

Il n’est pas nécessaire d’appliquer un traitement ultérieur, tel que vaporisage, lavage, etc.

L’impression transfert se réalise aussi bien sur des rouleaux de tissus que sur des vêtements confectionnés ou des pièces de vêtements. C’est une méthode idéale pour un travail à l’unité.

 

impression transfert sublimation_textileaddictimpression du papier transfert

 

impression transfert_textileaddictcalandrage : transfert des encres du papier transfert sur le vêtement confectionné

 

 

*Qu’est-ce que l’impression à sublimation ?

L’impression à sublimation est une technique qui utilise des encres sensibles à la chaleur. Ces encres se transforment en gaz sous l’effet de la chaleur et sont combinées à un support 100 %  polyester ou à forte teneur en polyester. Plus le support sera constitué de polyester, plus les encres adhéreront. Les coloris de l’impression seront d’autant plus lumineux. Comme l’encre devient une partie de la structure du matériau, les images imprimées sur le tissu ne s’estompent et ne craquent pas, même après de multiples lavages.

 

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur email